Syrli de Meagan Spooner

Auteur : Meagan Spooner
Editions : Milan - Macadam
Pages : 402
Prix : 14,44 €

Résumé : Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents... Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l'humanité ne tient qu'à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l'énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d'être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite..

Mon avis : Je ressors assez mitigé de ma lecture, le résumé me tentais beaucoup et j'avais vu passé pas mal d'avis positif, et l'avis un peu moins positif de Sookies, restant positive, je me suis lancé dans cette lecture, j'ai vraiment eu du mal à ne pas laisser tombé ma lecture, malgré quelques points positifs.


On rencontre Syrli Ainsley, une adolescente vivant dans une sorte de dôme magique qui est la pour les protéger du monde extérieur. On découvre vite que Syrli n'est pas comme les autres et qu'elle n'a pas d'autre choix que de s'enfuir de sa ville si elle veut survivre. Se retrouvant seule, à l’extérieur, elle n'a qu'une idée en tête, trouver des gens comme elles.

Autant dire toute suite, que le monde décrit ici est particulièrement riche et complexe. L'auteur nous donne les informations petit à petit, et c'est assez gênant pour bien rentrer dans l'univers. Elle nous parle d'emblée de quelque chose que l'on ne connait pas et je n'ai pas arrêter de me demander, si j'avais loupé quelque chose ou si je devais comprendre seule. 
De plus je n'ai pas du tout adhéré au personne de Syrli, je l'ai même trouvé agaçante. Elle est vraiment plate et sans personnalité, et tout le long du livre, on est seul avec elle et ses monologues interminables. Bref, une héroïne qui ne restera pas gravé dans ma mémoire.

Concernant les points positifs, l'action à la fin du roman, tout s'accélère dans les 100 dernières pages, et heureusement.On apprend beaucoup plus de choses, on rencontre d'autres personnes ( très intéressante ) et un univers nouveau, la forêt de fer que j'ai beaucoup apprécié.

Au final, c'est une dystopie que j'aurai pu vraiment apprécié si l'auteur nous avait donné plus d'information sur l'univers présenté, car je pense qu'il peut être très intéressant. Toutefois je n'ai pas accroché à l'héroïne et c'est dommage. C'est une saga que je continuerai pas malheureusement.


"Va au Sud. De l’autre côté de la rivière. Suis les oiseaux."

Commentaires

Articles les plus consultés