lundi 9 février 2015

Petits paris entre ennemis de Camille C.

Auteur : Camille C.
Editions : Editions Artalys
Pages : 61
Prix : 1,99
Résumé : Aristocrates dépravés, Agathe DuChatelet et Blaise de Brégny se préparent pour leur rentrée à l'université privée Saint-Marcus, mais avec d'autres préoccupations que leurs études. Agathe veut se venger de son ancien amant, qui compte se tourner vers la jeune Constance Chevalier. Son idée est de faire appel à Blaise pour dévergonder la jeune fille, mais celui-ci se lance un autre défi : séduire Éloïse Villiers, une roturière. Agathe ne peut ainsi compter que sur elle-même. Les paris sont lancés et le jeu pervers commence.


" Où il est que ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace.. "



Mon avis : Encore une nouvelle lecture en partenariat avec les éditions Artalys, que je remercie.

On a ici une réécriture moderne de Liaisons dangereuses, un classique que je n'ai pas lu et donc je découvre totalement. On suit de jeunes aristocrates qui complotent les uns avec (et contre) les autres. 

L'univers m'a beaucoup fait penser à Gossip Girl, la série télé, la façon dont chacun essaye de piéger l'autre, et la relation entre certains personnages. J'aime beaucoup ce style d'univers même si je n'aimerai pas y vivre. Les personnages sont manipulateurs et calculateurs. Agathe est une personne rancunière qui va mettre au point sa vengeance. On apprend vite à connaitre les personnages étant donné la longueur du roman. On fait la rencontre de l'initiatrice du plan, de la victime, des pions... Chaque personnage a son rôle à jouer.

J'ai particulièrement aimé la relation Agathe/Blaise et leur échange d'email qui apporte quelque chose au roman. Ces personnages se lancent des joutes verbales excellentes, et aiment vraiment "jouer". J'ai pris plaisir à suivre les deux objectifs des personnages. Et la fin est surprenante, on ne s'y attend pas et c'est une belle surprise.

J'aime beaucoup l'écriture de l'auteure, un style fluide et qui pourtant reste dans le style "aristocratique". Le seul petit bémol, le roman est trop court, j'aurai aimé en savoir davantage, connaitre mieux les personnages...


Je vous la conseille, une lecture très sympathique qui nous fait passer un bon moment.

" Où il est dit que "si tu vois une chèvre dans le repaire du lion, aie peur d'elle." " 




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...